Repères de nivellement

Généralités

Les repères de nivellement sont des repères d'altitude fixe par rapport auxquels on vérifie le zéro de l'indicateur. Ils permettent aussi aux hydrographes de retrouver le zéro des cartes lors de levés subséquents, et aux spécialistes des opérations de levés et aux ingénieurs d'établir une relation entre leurs levés et leurs constructions d'une part, et le zéro des cartes d'autre part. L'altitude du repère de nivellement au-dessus du zéro des cartes reste cependant fondamentale pour la cartographie et les mesures de niveau d'eau. Seul le Service hydrographique du Canada est autorisé à attribuer ou à modifier l'altitude du repère de nivellement au-dessus du zéro des cartes.

Lorsqu'on installe un indicateur quelconque de niveau d'eau (limnimètre ou marémètre), on doit établir un minimum de trois repères de nivellement dans le voisinage immédiat (½ km) de l'indicateur, les trois repères de nivellement étant sur des sites ou des structures différentes. On détermine alors la différence d'altitude entre le zéro préliminaire de l'indicateur et chacun des repères de nivellement par un nivellement direct précis. Après avoir finalement choisi l'altitude du zéro des cartes par rapport au zéro préliminaire de l'indicateur, on convertit les altitudes des repères de nivellement et on les enregistre dans les descriptions des repères de nivellement comme des altitudes au-dessus du zéro des cartes. Si l'indicateur de niveau d'eau est utilisé de façon continue, son zéro permanent sera fixé au zéro des cartes. Les repères de nivellement permettent de retrouver le zéro des cartes lors de levés futurs et de rester consistant dans l'établissement du zéro indicateur pour toutes les mesures de niveau d'eau effectuées sur le même site.

La base de données des repères de nivellement du système des marées et niveaux d'eau

La base de données des repères de nivellement est un entrepôt informatisé regroupant des informations sur les repères de nivellement reliés à des stations du MPO de partout au pays. Elle a été construite pour les officiers régionaux des marées du Service hydrographique du Canada. Les données et les informations résident sur un serveur à la Gestion des données scientifiques intégrées (GDSI). Les données résident à la GDSI mais elles sont maintenues à jour par les officiers régionaux des marées du Service hydrographique du Canada. Les données sont accessibles à tous mais la mise à jour (Édition, Addition, Suppression) est protégée par un mot de passe.